Norédine allam article courrier picard

Publié le par karim

AMIENS Il donne des couleurs aux quartiers

publicité

Norédine Allam, le créateur du studio 2HB, se lance dans l'édition avec le soutien de Dargaud et un concept original. Son projet de BD, lauréat régional du concours Talents des cités, cible les habitants, en particulier musulmans, des quartiers.

La recolorisation de la totalité des 32 albums d'Astérix, c'est lui. Les aventures de Léa Parker, sous les traits de Sonia Rolland, aux éditions M6, ou de Maïsa toujours avec l'ex-miss France, c'est encore lui.

Le créateur du studio 2HB, Norédine Allam monte aujourd'hui sa propre maison d'édition, B-Douin, sur les habitants des quartiers et pour les habitants des quartiers. Dargaud, la plus grosse maison d'édition de bande dessinée, le suit.

« À partir d'un double constat, explique-t-il, d'abord, il n'existe aucune bande dessinée qui s'adresse à ce public, peut-être simplement parce qu'aucun auteur n'en est issu. Et puis, les musulmans représentent en France cinq millions d'habitants. Ils sont une vraie niche commerciale ». Norédine Allam travaille d'ailleurs déjà sur un projet de BD avec le rappeur Rim'K, un ancien du groupe 113, à paraître bientôt. Le concept des éditions B-Douin est original, ce qui vaut au projet d'être lauréat régional du concours Talents des cités, dans la catégorie émergence. Cette opération, qui existe depuis 2002, s'inscrit aujourd'hui dans le cadre de la dynamique Espoir banlieues du gouvernement.

« Il ne s'agit pas d'être polémique »

Norédine Allam a prévu de sortir deux ou trois collections, dont une très humoristique sur des thèmes d'actualité comme le port du foulard, le rap, le hallal... « Il ne s'agit pas d'être polémique, prévient le directeur artistique, sur le voile par exemple, la femme le porte pour rester discrète, mais finalement, lorsqu'elle sort de chez elle, elle est attendue par une meute de journalistes, le résultat est pire que mieux. » Pour les scénarios, Norédine pourrait d'ailleurs travailler avec les créateurs du site de « comédie islamique » À part ça tout va bien, dont l'ambition affichée est de « rire de nos peurs, de nos différences et de nos faiblesses, rire de nous-mêmes et rire des autres. »

Pour les dessins, Norédine Allam peut compter sur des fidèles du studio 2HB comme Greg Blondin. Et Dargaud se chargerait de la distribution. La parution des premiers albums n'est pas prévue avant le printemps 2010. « Il y a encore un an, ce genre de projet serait arrivé un peu tôt, mais maintenant ça bouge à l'image de Salam News, le premier mensuel gratuit qui s'adresse à un public musulman, est convaincu Norédine Allam, qui travaille aussi sur la première BD, Sand Gazella, à paraître dans le Golfe persique. Il multiplie ces derniers mois les rendez-vous à Abu Dhabi, la capitale des Émirats arabes unis, où sortira bientôt de terre une antenne du musée du Louvres. Loin du mirage d'eldorado pour jeunes de banlieue diplômés, Norédine Allam voit ce petit coin de la planète comme une opportunité supplémentaire.

Et Norédine Allam n'a pas l'intention de s'expatrier. Le studio 2HB se nourrit du quartier Nord, des connaissances de passage. « Et ça, même si pour le boulot, tout se passe à Paris et même si j'ai eu de multiples propositions après le projet Astérix », confie-t-il. Des villes comme Poitiers, Angoulême ou même Valenciennes qui ont développé des pôles images lui ont fait les yeux doux. Mais Norédine Allam cultive sa différence et continue à travailler dans le quartier d'où il est originaire, dans des locaux qui ne payent pas de mine.

Peut-être parce qu'il sait, depuis Astérix, que le succès est éphémère. « Il s'agit de rester soi-même quand la vague redescend. »

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
ben dis donc ! bravo
Répondre